Tout ce qu’il faut savoir sur les implants dentaires : définition, pose, prix et remboursements

    Tout ce qu’il faut savoir sur les implants dentaires : définition, pose, prix et remboursements.

    La pose des implant dentaires est destiné à compenser la perte d’une dent. La pose d’un implant dentaire se fait en plusieurs étapes et son coût est élevé en France, mais il existe des alternatives pour payer ses implants dentaires pas chers dans l’Union Européenne.

    Qu’est-ce qu’un implant dentaire ?

    L’implant dentaire est une racine artificielle faite en titane. Il est fixé à l’os de la mâchoire et sert à remplacer une ou plusieurs dents manquantes. Les implants sont des prothèses dentaires fixes et peuvent servir à soutenir une prothèse amovible. La procédure se déroule sous anesthésie locale et réalisée par un chirurgien-dentiste.

    Quand avoir recours aux implants dentaires ?

    Cette procédure est proposée aux patients qui ont perdu une ou plusieurs dents. Les implants dentaires permettent de retrouver les fonctionnalités des dents telles que la mastication, le confort oral sans oublier l’apparence.

    Avant la pose

    Vous devez d’abord consulter votre chirurgien-dentiste qui assurera la possibilité de la chirurgie implantaire. Lors de cette consultation initiale, il évaluera votre santé bucco-dentaire pour déterminer un traitement adéquat et personnalisé. Un scanner en 3D est préconisé pour évaluer la hauteur et l’épaisseur de la zone où l’implant va être posé.

    Étapes de la pose des implants dentaires

    Une planification du traitement est nécessaire après les différents examens : scanner, radiographie, moulage. L’implantologie peut se faire sous anesthésie locale ou sous anesthésie neuroleptanalgésique. Le chirurgien-dentiste incise légèrement la gencive et fore l’os de la mâchoire. L’implant en titane pourra ainsi être posé dans l’os.

    Pour une opération à ciel fermé, l’ostéointégration se fait après 4 à 6 mois. C’est pour permettre à l’implant de bien s’intégrer avec l’os. Le traitement prothétique peut être entamé pour poser la fausse dent sur l’implant. Dans le cas de la pose d’implant sur une dent de devant, une couronne temporaire peut être posée immédiatement pour des raisons esthétiques.

    Pour un ajout d’un pilier implantaire sur l’implant dentaire , ce dernier doit être fixé à l’implant dentaire pour recevoir la prothèse. Cela peut être une couronne ou un bridge.

    Est-ce que c’est douloureux ?

    Durant l’intervention, vous ne ressentirez pas de douleur puisqu’elle se déroule sous anesthésie locale. Par contre la durée varie selon la complexité de l’intervention : nombre d’implants à poser, volume des os disponibles, etc. Après l’intervention, le praticien vous prescrira des antalgiques pour soulager les douleurs.

    Ce que contiennent les implants dentaires

    Les implants dentaires sont généralement faits en titane. Actuellement, certains sont faits en céramique d’oxyde de zirconium. Ce sont les implants zircone. Ils réduisent les risques d’allergie au titane. La vis est de forme conique ou droite et mesure entre 10 et 15 mm.

    Précautions et contre-indications

    La première condition pour recevoir un implant dentaire est un os en bon état. Les contre-indications à la pose d’implant sont l’état de santé général et certains modes de vie du patient tels que le diabète, les maladies cardiaques, l’ostéoporose, certains cancers, insuffisance rénale, tabagisme, bruxisme, hypertension.

    Vous devez communiquer votre état de santé et le traitement médical à votre chirurgien-dentiste.

    L’âge n’est pas une contre-indication mais n’est pas conseillée aux enfants.

    Si l’implant dentaire n’est pas possible, le chirurgien-dentiste peut avoir recours au bridge ou à d’autres appareils dentaires.

    Coût et remboursement des implants dentaires

    Les implants dentaires ne sont pas remboursés par l’Assurance Maladie. Toutefois, la Sécurité Sociale peut prendre en charge une partie des soins et une partie de la couronne. Le montant total de la procédure varie beaucoup selon les soins, le nombre de dents traitées et le type de couronne. Demandez toujours un devis détaillé auprès de votre chirurgien-dentiste.

    L’implant dentaire seul coûte à peu près 1.000 euros en France. Il faut ajouter en plus le prix de la couronne dentaire sur implant, jusqu’à 1.000 euros, qui est prise en charge par l’Assurance Maladie. Le remboursement est de 70 % sur le tarif de base de la Sécurité Sociale soit de 107,50 euros.

    Un forfait annuel pour l’implant est mis à la disposition de l’assuré et de sa famille par les mutuelles et les assurances santé.